Quels sont les outils utilisés par le tapissier garnisseur ?


                                                                                                                                                           Un marteau de tapissier, aussi appelé ramponneau. C’est un marteau spécial, aimanté d’un coté afin de planter directement les semences sans être obligé d’utiliser ses deux mains. Cela permet de gagner du temps et de bien tendre le tissu ou les différentes toiles car d’une main on tend et de l’autre on appointe les semences.

Un ciseau à dégarnir : il sert, comme son nom l’indique, à dégarnir un fauteuil et à enlever les semences.

   Le tire-sangle. Il en existe deux sortes. Le plus classique, de forme plus ou moins rectangulaire et plat. Le tire sangle américains, quant à lui, est plus facile à manier car il a un manche qui a la forme d’un marteau ; par contre il faut bien savoir doser sa force avec ce dernier car il est facile d’éclater un chassis en tirant trop fort. En effet, la force utilisés lors du sanglage doit être maîtrisée et bien dosée.

Un pied de biche : il permet d’enlever les semences appointées.

Un tire crin : c’est un outil très précieux pour le tapissier. Le tire crin va permettre de mettre en place le crin sous la toile d’embourrure afin de corriger les défauts (les trous, les bosses). Le tire crin à deux embouts différents : d’un coté une pointe pour façonner le crin et de l’autre une partie plate qui sert à rabattre la toile d’embourrure et la toile blanche.

   Une bonne paire de ciseau : indispensable. Un bon tapissier doit avoir une bonne paire de ciseau, bien aiguisée et de grande taille. Pas de ciseaux de couturière.

Des houzeaux : ce sont des  grosses aiguilles  épaisses d’environ 5cm avec un embouts en plastique coloré à l’extrémité. Il y a en de toutes les couleurs. Les miens sont rouges et jaunes. Ils servent à maintenir la toile d’embourrure lorsqu’on rabat sous le crin.

Les carrelets simple pointe : ils servent à coudre les ressorts aux sangles

Les carrelets double pointe : ils sont utilisés lors de la réalisation du point de fond

   Des carrelets courbes pour faire toutes les coutures de la pelote.

Le crayon et la calculatrice : indispensable à tous les tapissier. Ils servent à réaliser des devis pas chers !!!

A propos stephaniehallaire

Titulaire du CAP Tapissier d'ameublement en Sièges, je pratique la Réfection de sièges à l'ancienne depuis 9 ans. Littéralement passionnée par mon métier, je mets mon savoir faire à votre disposition pour sublimer vos fauteuils.
Cet article, publié dans tuto tapissier, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s