Dans l’univers du tapissier, qu’est ce que la couverture ?


   La couverture est la pose du tissu par le tapissier (décorateur pu garnisseur) sur un siège. Opération délicate qui demande beaucoup de soin et de propreté de la part du tapissier. L’aspect final dépend de sa bonne réalisation.

Quels sont les six critères de qualité d’une bonne couverture ?

  1. Le droit fil : le tapissier doit toujours respecter cette règle. Pour les sièges, le droit fil (le sens chaîne) est du haut vers le bas pour les dossiers et de l’arrière vers l’avant pour l’assise. Pour le travers, le droit fil passera par le point le plus bombé de la garniture.
  2. Le sens du tissu : le sens chaîne doit se placer dans le sens de la hauteur du dossier et de la profondeur de l’assise. Pour un velour, le sens des poils doit être dirigé vers le bas ou vers l’avant du dossier. Pour les tissus à motifs, le tissu doit être posé de façon symétrique et équilibré.
  3. Le centrage du motif : le tapissier doit prendre en compte deux aspect (forme du siège et taille du motif). Le centrage s’effectuera en fonction de la forme du siège et de l’importance du motif. Afin de compenser les effets de perspective, on ne place pas le motif au centre de l’assise ou du dossier mais on les décale. Sur le fond, il devra être légèrement déplacer vers l’avant (de 2cm environ) et sur le dossier, le tapissier placera le motif légèrement vers le haut.
  4. La tension du tissu : le tapissier contrôlera la tension du tissu en appliquant fortement la paume de ses mains sur le dessus de l’étoffe en les rapprochant l’une de l’autre. Il ne doit pas se former de pli ni dans le sens trame, ni dans le sens chaîne.
  5. Les échancrures : le tapissier ne doit couper le tissu que lorsqu’il est parfaitement mis en place sur le siège. En effet il est important de bien positionner le tissu avant d’effectuer la coupe car toute erreur est fatale.
  6. La fixation : elle dépend de la finition finale. Si le tapissier décide de poser des clous dorés, dans ce cas le tissu sera remplié au niveau de la feuillure puis fixé avec les clous. Si le tapissier décide de poser un double passepoil ou un galon, le tissu sera coupé à vif et posé avec des semences de 7 ou à l’agrafeuse.

A propos stephaniehallaire

Titulaire du CAP Tapissier d'ameublement en Sièges, je pratique la Réfection de sièges à l'ancienne depuis 9 ans. Littéralement passionnée par mon métier, je mets mon savoir faire à votre disposition pour sublimer vos fauteuils.
Cet article, publié dans tuto tapissier, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s