Comment retapisser un fauteuil Restauration -Louis Philippe ?


Avant de vous écrire les différentes étapes de réfection d’un fauteuil Louis Philippe, une petite piqûre de rappel concernant l’époque Restauration…..

Les dates de l’époque Restauration : la période de la Restauration s’étend de 1815 à 1852. Elle comprend les règnes successifs de  Louis XVIII (1815 -1824), de Charles X (1824-1830) puis de Louis-Philippe (1830-1848).

Accotoir terminée par une volute

Accotoir terminée par une volute

 Comment reconnaître un fauteuil Louis Philippe ou Restauration ? Les sièges ont des formes variées avec des dossiers plan ou concave (siège gondole), garni ou ajouré. Les pieds arrières sont toujours en sabre, les pieds avant souvent en console, parfois fuselés. De grosses volutes forment les accotoirs et leur support. Le fauteuil droit a un dossier assez proche de celui de la fin de l’Empire.Les accoudoirs, avec ou sans manchettes, sont incurvés et se terminent par un enroulement, par un col de cygne ou par un dauphin, qui forment des supports d’ accotoir. Le fauteuil gondole connaît une grande vogue ; le dossier, bas et cintré, épouse la forme du dos ; les accotoirs, galbés ou en console terminée par une volute, font une liaison souple entre le dossier et la ceinture du siège

Réfection à l’ancienne d’un fauteuil restauration 

fauteuil louis philippeLe sanglage : les sangles sont d’abord disposées en profondeur. Le tapissier les réparties suivant l’axe central de la ceinture avant et arrière. Le tapissier doit en mettre un maximum et les disposer à « touche-touche ». Les sangles doivent être touchantes entre-elles. Le tapissier pose les sangles dans le sens transversal. La première sangle est placée au plus près de la devanture. La sangle est fixée, rempliée, avec 5 semences, suffisamment près  des lisières. Le tapissier tend la sangle avec le tire-sangle puis la fixe avec 4 semences. Puis il remplie celle-ci et la fixe à nouveau avec 3 semences.

Pose des ressorts

Pose des ressorts

La pose des ressorts et le guindage : Pour un fauteuil Louis Philippe, il faut mettre 9 ressorts ( 3 rangées de 3 ressorts). Le tapissier prendra soin de concentrer les ressorts au milieu et sur le devant de l’assise car c’est à ces 2 endroits où s’exerce le poids du corps.

De quelle façon le tapissier exécute le guindage des ressorts ? La première étape consiste à définir les axes de guindage. Les cordes de guindage passent sur les rangées ; une fois à la verticale, une fois à la transversale. Au départ et à l’arrivée de chaque axe de guindage, le tapissier appointe deux semences de 14mm distantes de 1cm et formant un « v ». Le tapissier enfonce à moitié ses semences dans le bois. Ensuite il coupe des morceaux de corde à guinder. Chaque corde doit mesurer un peu plus de trois fois la profondeur du siège (pour les axes verticaux) et trois fois sa largeur (pour les axes transervaux).

Le tapissier commence toujours par les axes verticaux.  Premièrement le tapissier divise (sans la couper) sa corde en un tiers/ deux tiers. Puis il la prend au niveau de son tiers et il la fixe avec des semences de 14 mm sur la ceinture de chaque côté des semences de départ.

Les 2 premiers tiers de la corde vont passer auprès de la première spire de chaque ressort, à l’avant puis à l’arrière. Pour les ressorts du milieu, passer la corde au niveau du pavillon.On va de l’avant du siège vers l’arrière. En faisant ce travail, le tapissier écrase les ressorts jusqu’à la hauteur désirée. Il maintient bien la tension et la hauteur et il attache la corde aux deux semences d’en face avec un noeud. Le tapissier règle l’aplomb des ressorts. Il va fixer de cette façon fixer toutes les cordes verticales.

Pour les axes transversaux, le tapissier ne doit pas écraser les ressorts ; ceux ci étant déjà bien maintenus à la bonne hauteur. Sinon, la démarche à suivre est la même que celle décrite précédemment. Le tapissier fera passer la corde autour de chaque spire et autour de chaque corde rencontrée. On obtient ainsi une véritable plate-forme de cordes nouées qui doivent être à la même hauteur que les taquets

Mise en crin

Mise en crin

Création de la garniture de l'assise

Création de la garniture de l’assise

 Création de la pelote de crin : Qu’elle forme doit avoir l’assise d’un fauteuil Louis Philippe ? La pelote doit avoir un léger bombé au centre, et son bourrelet aura une grosseur moyenne. Ce qui signifie que vous devrez mettre pas mal de crin.  Concernant le nombre de coutures, il vous faudra exécuter un point de fond + 2 rangées de points avants + 1 bourrelet de taille moyenne

 

Echancrure d'angle

Echancrure d’angle

Comment effectuer les échancrures sur le tissu ? C’est un moment un peu stressant pour les élèves tapissiers qui ont toujours peur de « rater leur coupe ». Je vous conseille donc de vous entraîner sur de la toile blanche. Dans le cas présent, la coupe à réaliser par le tapissier est très simple puisqu’il s’agit d’une échancrure d’angle. La toile est repliée à 45° en tenant compte du droit fil. La coupe est faite dans la diagonale de l’angle du montant.

 

Garniture du dossier  sur fauteuil Louis Philippe

Garniture du dossier sur fauteuil Louis Philippe

Comment faire la garniture du dossier d’un fauteuil Louis Philippe ? La garniture est très simple puisqu’il s’agit d’une pelote plate. Le tapissier fera des lacets verticaux pour maintenir le crin. Il n’y pas de bourrelet.

Rétapisser un fauteuil Louis Philippe

Rétapisser un fauteuil Louis Philippe

 

Résultat Final : Avant / Après Réfection à l’ancienne d’un fauteuil Louis Philippe

Le fauteuil de Jacqueline

Le fauteuil de Jacqueline

A propos stephaniehallaire

Titulaire du CAP Tapissier d'ameublement en Sièges, je pratique la Réfection de sièges à l'ancienne depuis 9 ans. Littéralement passionnée par mon métier, je mets mon savoir faire à votre disposition pour sublimer vos fauteuils.
Cet article, publié dans Tapissier paris, tuto tapissier, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Comment retapisser un fauteuil Restauration -Louis Philippe ?

  1. Oui cela rend l’assise plus confortable

    J'aime

  2. bea dit :

    Merci pour ces explications détaillées : la perfection de ton travail m’impresionne.
    petite question : tu mets toujours des ressorts même s’il n’y en avait pas à l’origine ?
    bises et bon week end

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s