Retapisser un fauteuil Bergère

Réfection à l’ancienne d’une Bergère de style Louis XVI avec un coussin 

dégarnir le fauteuil

dégarnir le fauteuil

   Etape 1 : dégarnir le fauteuil

Ne pas négliger cette étape, un peu fastidieuse et très barbante c’est vrai !!! Néanmoins, il est important de s’appliquer pour retirer toutes les semences correctement, sans agrandir les trous et sans abîmer le bois surtout. Lorsque vous avez fini de dégarnir votre fauteuil, il ne faut aps oublier de reboucher tous les trous avec de la pate à bois. Laisser sécher 24 heures avant de faire le sanglage. Si les feuillures sont trop endommagées, un passage chez l’ébéniste sera nécessaire avant de commencer la réfection du fauteuil.

sanglage bergère louis XVI

sanglage bergère louis XVI

Etape 2 : poser les sangles

Le tapissier utilise des sangles en toile de jute pour former un quadrillage. Les sangles doivent être bien tendues car elles vont supporter tout le poids du fauteuil et le votre !! Comment poser les sangles ? Avec un tire sangle + des grosses semences (celles de 14), le tapissier va former un joli damier : on va poser côte à côte les sangles, en commençant par  les verticales les horizontales.

Ou poser les sangles sur la ceinture de votre fauteuil Bergère ?  Le replis pose sangledes sangles se fait au 2/3 du bord intérieur de la traverse. Ce qui place la semence de fixation à peu près au milieu de la traverse. La sangle est toujours repliée vers l’extérieur. Le tapissier commence par poser 5 semences sur sa sangle, puis à l’autre extrémité de cette dernière 4 semences  et sur le replis de la sangle 3 semences.Une fois terminé, tapotez sur ce beau quadrillage qui doit sonner comme un tambour si vos sangles sont bien tendues. Si ce n’est pas le cas, il faut recommencer !!

pose toile bizone

pose toile

Etape 3 : pose de la toile bisonne

Qu’est ce que c’est la toile bisonne ? c’est une toile grise , en lin et coton, très solide, employée en garniture pour la confection des dessus de plate-forme de siège, pour les dessous de coussins, les housses etc…

Avant de poser la toile bisonne, ne pas oublier de poser une toile forte (fixée avec des semences de 9mm) et de mettre une fine couche de ouate entre la toile forte et la toile bisonne.

 

Etape 4 : Pose de la toile forte

Tout autour du dossier du fauteuil, le tapissier va poser une toile forte (Toile destinée à renforcer le dossier). Pour poser la toile forte, prenez votre ramponneau (un marteau si vous préferez), des semences de 7 et en avant  ! Je détaillerai cette étape dans un prochain article

 

réalisation d'une cuvette

réalisation d’une cuvette

 Etape 5 : réalisation d’un bourrelet sur le devant de l’assise.  Ce bourrelet va servir à maintenir en place le coussin. Le principe est le même que pour la réalisation d’une galette : pose de lacets, disposition de plusieurs pelotes de crin à l’intérieur des lacets.  Les lacets vont servir à maintenir le crin en place . Après il faut recouvrir avec de la toile d’embourrure et enfin faire les coutures

  Etape 6 : pose de la toile d’embourrure sur le dossier. Pour le dossier, il faut utiliser des petites semences. Le tapissier fixe la  toile d’embourrure avec des semences de 7. Pour bien respecter la cuvette du dossier, j’ai cousu la toile d’embourrure sur le milieu du dossier. Ensuite, j’ai cousu des lacets à points arrières sur tout le pourtour du dossier de la Bergère avec une seule ficelle. Puis j’ai cousu plusieurs rangées de lacets à la transversale en les espaçant régulièrement

Etape 7 : Mise en crin   Tout autour du dossier faire une garniture en crin. Les deux premières rangées transversales du bas sont très peu fournies en crin car il faut laisser la place pour le coussin. Plus on monte vers le haut du dossier, plus le crin sera abondant.  En respectant ce principe,  je remplie tout le fauteuil avec le crin de part et d’autre de la toile. La quantité de crin est quand même relativement importante. Ne pas hésiter à mettre du crin car s’il n’y en a pas assez, le bourrelet paraîtra pauvre.

Etape 8 : réalisation des différentes coutures. Un certain nombre de coutures va être effectué : point caché, point de bourrelet + bourrelet final. Il faut prendre un carrelet courbe et de la ficelle à piquer. Dans la plupart des cas (dans la situation décrite ici notamment), on exécute une couture à points cachés sur tout le pourtour de la pelote : on part du bas de la console d’accotoir d’un côté, on remonte sur le haut de la joue puis on parcourt tout le dossier.

   Etape 9 : la mise en blanc. Cela consiste à recouvrir l’assise d’une toile blanche qui va couvrir la garniture et l’isoler du contact avec le tissu final. C’est la dernière étape avant la pose du tissu final. On utilise des semences de 7 que l’on appointe tous les 1,5cm. On n’appointe qu’à moitié les semences. On enfoncera les semences que lorsque la toile sera parfaitement posée et fixée. Ne pas se tromper dans le sens de la pose. C’est comme pour les autres toiles. On commence par l’arrière, au milieu. Puis un peu à l’avant au milieu. Enfin de chaque coté, au milieu. On avance progressivement en croix : un peu derrière, un peu devant, un peu à droite, un peu à gauche du siège. Et on recommence : arrière, avant, côté droit, côté gauche

  Etape 10 : pose du tissu final : tissu designers guild

 

 

 

2 commentaires pour Retapisser un fauteuil Bergère

  1. dany dit :

    Comment rénover un fauteuil Henry 2
    Dany.capucine@gmail.com

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s